Les 10 ans des Etats Généraux des RIP

14/06/2021

Le 27 mai dernier, les Etats Généraux des RIP fêtaient leurs 10 ans à Deauville. L’occasion pour la filière de se réunir pour revenir sur le chemin parcouru ces dernières années et échanger autour des enjeux actuels et à venir des Réseaux d’Initiatives Publiques, dont celui du raccordement abonné à la fibre optique. Objectif Fibre, représenté par son Président, Marc Leblanc, a ainsi pu présenter ses travaux autour des bonnes pratiques en faveur de la qualité et de la pérennité des réseaux fibre, en coordination avec le CREDO.

Cette intervention a été l’occasion de rappeler que ces bonnes pratiques font, depuis plusieurs années, l’objet de guides pratiques publiés par Objectif Fibre issus d’un travail collectif des membres de la filière en coordination avec l’ARCEP et l’ANCT.

Le guide 2020 est notamment dédié au raccordement des abonnés dans l’existant, et est disponible sous deux formats : une version « classique » (papier et PDF) et une nouvelle version interactive, afin d’en faciliter la consultation sur le terrain.

Les règles de l’art et les spécifications à suivre pour assurer un déploiement de qualité et pérenne se retrouvent également dans les contrats, les STAS (Spécifications Techniques d’Accès au Service), les ordres de travaux.

Ces bonnes pratiques sont destinées à toute la filière, des donneurs d’ordre aux installateurs, en passant par les bureaux d’études et les organismes de formation, et l’enjeu est aujourd’hui de s’assurer de leur diffusion, compréhension et application par l’ensemble des acteurs.

Un autre point clé est la formation des équipes de déploiement et de raccordement, qui nécessite en premier lieu des centres de formations équipés en ressources et matériels adéquats. A ce jour, ce sont 53 centres de formation qui sont référencés par Objectif Fibre comme répondant aux exigences établies en termes de moyens de formation.

Il est également nécessaire d’avoir des formations qui évoluent, tant sur le fond que sur la forme, afin d’avoir des supports adaptés aux réalités et contraintes opérationnelles. De même, il semble pertinent de réfléchir à la question du contrôle de la bonne formation des équipes de déploiement et de raccordement (ex. obligation de formation, labels, etc.).

En résumé, il s’agit donc de s’assurer que les règles de l’art, qui existent déjà, sont diffusées, connues et comprises par tous, et de continuer les efforts fournis par la filière pour industrialiser les process et mettre en place les contrôles nécessaires pour raccorder bien du premier coup.

Partager :

Twitter Facebook Messagerie

Tags :

fibre, qualité, EGRIP

Articles similaires