Groupes de travail

Ce groupe de travail a pour objectif de définir des référentiels techniques partagés, édités sous forme de guides pratiques de portée nationale, traitant de l’ensemble des règles de déploiement de la partie terminale d’un réseau en fibre optique.

Objectif fibre a d’ores et déjà publié cinq guides :

guide pratique pour l’installation d’un réseau en fibre optique dans les constructions neuves à usage d’habitation ou à usage mixte (2016)

guide pratique sur le déploiement de la Boucle Locale Mutualisée sur support aérien (novembre 2015)

guide pratique pour le raccordement des locaux professionnels au réseau en fibre optique FttH (janvier 2015)

guide pratique pour le raccordement des maisons individuelles neuves au réseau en fibre optique FttH (septembre 2013)

guide pratique pour l’installation d’un réseau en fibre optique dans les immeubles neufs à usage d’habitation ou à usage mixte (septembre 2012)

Ces travaux sont le fruit d’un important travail d’échanges et de concertation associant notamment l’ensemble de la filière fibre optique (équipementiers, installateurs et opérateurs), l’ARCEP, la Mission Très Haut Débit et le CEREMA. A destination notamment des concepteurs et réalisateurs d’ensembles immobiliers, des installateurs électriques, des collectivités territoriales et de leurs conseils, ces guides permettent de garantir la qualité, la pérennité et la conformité des réseaux FttH qui seront déployés dans le respect de ces spécifications techniques.

Ces travaux se poursuivront en 2016 avec le lancement de l’actualisation du guide pratique pour l’installation d’un réseau en fibre optique dans les immeubles neufs à usage mixte et la réalisation d’un guide pratique pour les immeubles existants.

Galerie Photos Lancement Guide BLOM

Rapporteur du GT bonnes pratiques professionnelles

Didier Cazes – FFTélécoms – didier.cazes@orange.com

Si les déploiements horizontaux (génie civil, tirage de câbles, …) font appel à des processus largement maîtrisés, la fibre optique jusqu’à l’abonné (FttH) impose de réfléchir à de nouveaux modèles de déploiement intégrant la partie verticale(raccordement des immeubles / maisons individuelles et raccordement des abonnés) et entrainant le développement de nouvelles compétences. C’est la raison pour laquelle ce chantier va nécessiter, dans les prochaines années, un effort de formation sans précédent, tout particulièrement au sein des entreprises de l’installation électrique.

Le groupe de travail sur la formation regroupe, à cet effet, des représentants d’organisations professionnelles, d’entreprises emblématiques de la filière, du Ministère de l’Education Nationale ainsi des centres de formations référencés par Objectif fibre. Il vise à créer, avec les acteurs concernés, les conditions d’un développement harmonieux de l’offre de formation afin de permettre à l’atteinte des ambitions de couverture en FttH.

Le groupe de travail a débuté ses travaux en élaborant des fiches métiers associés au déploiement de réseaux FttH : négociateur, chargé d’affaires, technicien de boucle locale optique, technicien d’intervention client…

Fiches Métiers

Rapporteur du GT formation
Séverine Delavernhe – FIEEC – sdelavernhe@uimm.com

Le groupe de travail s’est fixé comme objectif de conduire ses travaux, en lien avec les acteurs concernés, autour des deux dispositifs majeurs de la formation : la formation certifiante et la formation qualifiante.

Le groupe de travail a également élaboré, en lien étroit avec le Ministère de l’Education Nationale, des éléments de compétence « fibre optique » à intégrer dans les diplômes techniques de formation initiale de type Bac Pro ou BTS : Bac pro « systèmes électroniques et numériques », Bac pro « électrotechnique, énergie et équipements communicants », BTS électrotechnique et BTS « systèmes numériques ».

Ces nouvelles compétences « fibre » figurent dans les programmes scolaires depuis la rentrée scolaire 2012 et les premiers diplômés, formés aux spécificités de la fibre optique, sont arrivés sur le marché du travail en septembre 2014.

Prenant principalement appui sur l’existence de deux titres professionnels délivrés par le Ministère chargé de l’Emploi : Installateur Réseaux Câblés Communication (IRCC) et Technicien de Réseaux Câblés de Communications (IRCC), de nombreux centres de formation ont développé et développent une activité liée aux spécificités du FttH.

Objectif fibre a, en collaboration étroite avec le SERCE, accompagné :

  • la mise en œuvre, par l’académie de Lyon (GIAL), d’un projet pilote – dans le cadre du plateau technique du Lycée professionnel Jacques de Flesselles – de deux nouvelles formations en alternance pour devenir technicien FTTH et chargé d’intervention sur réseaux en fibre optique,
  • la mise en œuvre d’un Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) de monteur / raccordeur FttH.

20 à 30 centres de formation dispensent des formations relatives aux métiers du déploiement et de la maintenance de réseaux FttH. Le groupe de travail sur la formation travaille à la mise en place d’un socle technique et pédagogique commun à tous les centres de formation FttH afin que  les préoccupations opérationnelles des acteurs du déploiement soient prises en compte.

Objectif fibre a ainsi initié plusieurs actions :

  • élaboration d’une brochure descriptive d’un plateau technique de formation FttH ; ces plateaux techniques ont vocation à reconstituer les points structurants d’un réseau FttH (a minima du PM jusqu’à la PTO) et de faciliter l’assimilation des programmes sur la base d’exercices pratiques,
  • mise en place, sur la base d’un cahier des charges recensant les critères de professionnalisme attendus par les acteurs opérationnels du déploiement, d’une démarche de référencement des centres de formation,
  • édition d’une brochure sur l’offre de formation aux métiers du déploiement et de la maintenance des réseaux en fibre optique jusqu’à l’abonné (FttH).
  • Signature avec l’Etat d’un accord cadre portant Engagement de développement de l’emploi et des compétences dans le domaine de la fibre optique (EDEC)
  • Objectif fibre a recensé les différents métiers du déploiement de la fibre optique en 2017 afin d’accompagner l’accord cadre national pour la mise en œuvre d’un Engagement de Développement de l’Emploi et des Compétences (EDEC) pour la filière de la fibre optique, dans les secteurs du bâtiment et des travaux publics

De nombreux dossiers techniques ont déjà été déposés et instruit par un jury ad hoc ; Objectif fibre a référencé, à ce stade, seize centres de formation :

  • AFPA à Hazebrouck (le 18 avril 2014),
  • AFPA à Champs-sur-Marne (le 18 avril 2014),
  • AFPA à Rennes (le 18 avril 2014),
  • AFPA à Saint Jean de Védas (le 23 janvier 2015)
  • AFPA à Golbey (le 3 juillet 2015),
  • AFPA à Boulazac (le 11 février 2016),
  • CCI du Cantal à Aurillac (le 26 août 2013, renouvelé le 18 juillet 2014),
  • CFP des Lacs d’Essonne à Grigny (le 18 juillet 2014)
  • FORMAPELEC à Dardilly (le 24 avril 2013, renouvelé le 18 juillet 2014),
  • GRETA INDUSTRIEL DE l’AGGLOMERATION LYONNAISE à Lyon (le 18 juillet 2014),
  • GRETA MIDI PYRENEES à Montauban (le 11 février 2016),
  • ITEDEC à Aubergenville (le 11 février 2016)
  • LYCEE LAVOISIER à Méru (le 3 juillet 2015)
  • NOVEA à Mortain (le 26 août 2013, renouvelé le 18 juillet 2014),
  • CFA Ducretet Ile-de-France à Clichy (le 26 août 2013, renouvelé le 18 juillet 2014)
  • CFA Ducretet Rhône-Alpes à Vénissieux (le 23 janvier 2015, renouvelé le 11 février 2016)

Un Appui Technique prospectif – initié par la DGEFP avec le concours actif d’Objectif fibre et de l’OPCA de la construction (Constructys) – relatif aux besoins potentiels en matière de formation, emplois et compétences a permis de quantifier et de qualifier l’impact du chantier de la fibre optique (sur la base des ambitions de déploiement fixées par le Plan France Très Haut Débit) dans le secteur de l’installation électrique.

L’Appui Technique Prospectif avait notamment pour objectif :

  • d’éclairer les professionnels de la filière et l’Etat sur les besoins en main d’œuvre dans le cadre du déploiement de la fibre optique jusqu’à l’abonné, ainsi que sur la nature et l’ampleur de l’adaptation nécessaire de l’appareil de formation,
  • d’élaborer un plan d’actions pour permettre aux professionnels de la filière de répondre aux enjeux du déploiement de la fibre optique jusqu’à l’abonné (besoins en recrutement, en adaptation de l’appareil de formation initiale et continue, en information et professionnalisation des acteurs…).

Appui Technique Prospectif

Cette étude, réalisée par les cabinets Ambroise Bouteille et IDATE, a notamment permis de développer plusieurs indicateurs estimant, d’ici à 2022, les volumes d’emplois à mobiliser, les recrutements associés et les enjeux en termes de formation pour accompagner la montée en compétences de la main d’œuvre :

  • 19 250 emplois (équivalents temps plein) pourraient être ainsi mobilisés pour assurer le déploiement de la fibre dans le bâti (immeubles et maisons individuelles),
  • 31 650 formations seraient nécessaires pour accompagner la montée en compétences de ces recrutements.

 

 

Cette étude formule en outre plusieurs préconisations d’actions permettant d’amplifier le processus actuel de mobilisation des installateurs, d’aider les entreprises à doter les postes d’installateurs de fibre optique dans le bâti et de poursuivre le travail de structuration d’une offre globale de formation pour être en mesure de faire face aux besoins de main d’œuvre des entreprises. Objectif fibre a ainsi travaillé, dans le cadre de son groupe de travail, à une actualisation de sa feuille de route sur la formation avec un certain de priorités d’actions qui rejoignent les attentes exprimées par les professionnels.

Cet Appui Technique Prospectif a été édité sous la forme d’une plaquette de synthèse téléchargeable à partir de ce lien :

Brochure de synthèse ATP fibre

Le groupe de travail sur la formation a prévu, dans le cadre de sa feuille de route 2014 / 2015, de se mobiliser sur les actions suivantes :

  • conception et diffusion d’une brochure sur l’offre de formationréférencée par Objectif fibre (réalisé),
  • actualisation de la brochure sur les plateaux techniques de formation FttH (réalisé),
  • poursuite de la démarche de référencement des centres de formation FttH,
  • actualisation les fiches métiers en fonction des retours d’expérience des acteurs du déploiement,
  • développement d’un socle de référentiels type de formationconcernant le FttH diffusable à la filière,
  • développement d’un socle de référentiels type de formation des formateurs concernant le FttH diffusable à la filière.

Brochure sur l’offre de formation aux métiers du FttH

Brochure sur les plateaux techniques FttH

Ce groupe de travail a pour objectif d’identifier les besoins de la filière en matière de documents normatifs.L’AFNOR normalisation (comité électrotechnique français) produit ensuite les normes et documents normatifs français du secteur et contribue à l’élaboration des normes européennes et internationales. Il existe, à ce jour, plus de 200 normes françaises d’origine européenne ou internationale couvrant les réseaux en fibre optique. Ces normes permettent notamment d’assurer la sécurité et l’interopérabilité des réseaux FttH.

Plusieurs documents normatifs ont été, ces deux dernières années, finalisés :

  • UTE C 90-486 sur les colonnes de distribution (réseau d’accès au logement ou au local à usage professionnel),
  • XP C 90-850-2-25 sur les câbles de distribution d’intérieur (éléments de base ou micromodules adaptés au piquage tendu),
  • XP C 93-950-2-2 sur les cordons simplex avec fibre unimodale (connecteurs à férule cylindrique),
  • NF 50700 sur le câblage des réseaux d’accès pour la distribution des locaux destinés à supporter le déploiement des réseaux large bande optiques.


D’autres documents sont en cours de consultation / publication ou de développement :

  • XP C 93-850-2-22 sur les câbles optiques de branchement à usage intérieur,
  • XP C 93-850-3-22 sur les câbles optiques de branchement à usage extérieur ou souterrain,
  • XP C 93-850-6-22 sur les câble de branchement mixte,
  • XP C 93-850-3-25 sur les câbles de distribution d’extérieur ou micromodules,
  • XP C 93-950-6-25 sur les câble de distribution mixte,
  • XP C 93-917 sur le dispositif de terminaison intérieure optique (DTIO),
  • Norme sur les boîtiers à usage de point de branchement en extérieur (PBO extérieur),
  • Norme sur les boîtiers à usage de point de raccordement en extérieur (PR extérieur),
  • Norme sur les boîtiers à usage de point de raccordement en intérieur (PR intérieur),
  •  Norme sur les boîtiers à usage de point de branchement en intérieur (PBO intérieur).

Rapporteur du GT normalisation

Ladji DIAKITE – SYCABEL – Ladji.Diakite@sycabel.com

Ce groupe de travail intervient en relais des travaux des autres groupes afin d’assurer :

  • l’édition des guides pratiques, des plaquettes, des brochures…
  • l’organisation d’événementiels, d’actions presse, …
  • ou encore l’animation du site web.

Plusieurs communiqués & dossiers de presse ont été ainsi diffusés :

  • lors de l’édition des nouveaux guides pratiques,

 

CP immeubles collectifs neufs

DP maisons individuelles neuves

  • lors du lancement et de la finalisation de l’Appui Technique Prospectif (ATP) relatif aux besoins en matière de formation, emplois et compétences liés au déploiement de la fibre optique,

 

CP signature ATP fibre optique

CP ATP fibre optique

DP ATP fibre optique

Nous vous invitons – pour avoir accès à l’exhaustivité des travaux menés par Objectif fibre – à vous rendre sur les pages dédiées aux différents groupes de travail : bonnes pratiques professionnelles, formation, normalisation… et à consulter régulièrement la rubrique consacrée aux actualités.

Rapporteur du GT communication

Pierre-Yves Lavallade – FFTélécoms – pylavallade@fftelecoms.org

Les commentaires sont clos.